mercredi 4 janvier 2017

Communiqué : Agression d’une contrôleuse SNCF, stop à la banalisation de la délinquance dans les transports ferroviaires

Hier, mardi 3 janvier, des menaces de mort ont été proférées à l’encontre d’une contrôleuse SNCF à Uckange (Moselle). Il s’agit là de la troisième agression de ce type depuis Noël.

                Pour protester contre la montée de l’insécurité dans les transports ferroviaires, nombre de contrôleurs de Metz ont arrêté de travailler.

            Nous tenons à rappeler que la mission première des contrôleurs est de lutter contre la fraude, pas d’assurer la sécurité. Pour cela, il existe les forces de l’ordre. Malheureusement, les contrôleurs deviennent le bouclier des usagers face à des agressions de plus en plus fréquentes et le cadre actuel ne leur permet même plus d’assurer une lutte anti-fraude correcte notamment concernant les clandestins qui bien souvent ne prennent pas de titre de transports. Rappelons au passage que la convention signée fin décembre par la majorité Les Républicains de la région Grand Est et la SNCF prévoit de lutter contre la fraude en faisant circuler des trains sans contrôleur ! De plus, la Région n’a pour l’heure pas indiqué si elle allait reconduire la convention sécurité qui se terminait en 2016 passée entre la SNCF et l’ex-Région Lorraine et si elle compte l’étendre à l’ensemble du Grand Est. Sachez que désormais vous serez seuls face à la délinquance et aux incivilités !

            A contrario, notre groupe propose l’instauration d’un cadre rassurant et sécurisant par la création d’une police régionale des transports. La présence policière à bord des transports ferroviaires pourrait aussi être facilitée par l’octroi de la gratuité du train pour nos policiers à l’instar de nos gendarmes. En service ou non, un policier dans un train est un gage de sécurité pour les contrôleurs et les voyageurs.

            Nous apportons notre soutien aux contrôleurs, au personnel de gare et aux voyageurs qui font face à une dégradation de la sécurité dans les trains et les gares, mais propose aussi des solutions qui, nous l’espérons, seront entendues par la majorité régionale. 


Les élus :

Jordan Grosse-Cruciani, Fabienne Cudel, Grégory Stich, Cindy Demange et Thierry Gourlot, Conseillers Régionaux membres de la Commission Transports et Fabien Engelmann, Conseiller Régional élu sur le territoire du Sillon Mosellan Nord.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire