jeudi 3 novembre 2016

Question écrite au Président du Conseil Régional - Travaux ferroviaires urgents sur Nancy-Merrey

Monsieur le Président,

            Nous nous inquiétions dès septembre de cette année de l’avenir de la ligne Nancy-Merrey et plus particulièrement de sa section centrale Pont-Saint-Vincent – Vittel. Force est de constater qu’une fois de plus nos craintes étaient légitimes.

            En effet, un faisceau d’informations inquiétantes nous laisse penser que la fermeture d’une partie de la ligne est imminente : depuis la fin des travaux sur la section Pont-Saint-Vincent – Vittel (1er septembre), seuls 3 allers-retours quotidiens Vittel-Nancy sur 6 ont été maintenus ; des bus remplacent les trains de cette section en été depuis plusieurs années ; des conducteurs de train ont été approchés par leur hiérarchie pour qu’ils émettent un souhait de changement de ligne.

            De plus, lors du COREST du 18 octobre à Lunéville, la Direction régionale de la SNCF a confirmé le ralentissement prochain de la circulation ferroviaire sur la section Xeuilley-Mirecourt pour cause de dégradation importante d’environ 3 000 traverses dont le remplacement nécessite un investissement de 450 000€. Vous trouverez ci-joint un courrier adressé à la Direction régionale de la SNCF.

            Dans le cas où le ralentissement serait effectif, un trajet Vittel-Nancy durerait deux heures alors qu’il ne dure qu’une heure en voiture. Un coup important serait ainsi assené à l’attractivité du mode ferroviaire et au territoire de l’Ouest vosgien.

Dès lors, Monsieur le Président  en dehors du maintien de la ligne et des travaux nécessaires demandés, la Région peut –elle s’engager à se concerter avec l’Etat et la SNCF afin de financer rapidement les travaux de remplacement des 3 000 traverses de la section Xeuilley-Mirecourt ou à défaut, dans l’urgence, à financer directement les travaux de remplacement de ces traverses ?

 Jordan GROSSE-CRUCIANI




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire