mardi 24 mai 2016

Question écrite au Conseil Régional : Extension sur le campus CNRS à Strasbourg pour des études sur animaux

QUESTION ECRITE AU PRESIDENT DU CONSEIL REGIONAL
(article 14 du Règlement intérieur)

C/c : Mme Isabelle Heliot-Couronne, Présidente de la Commission Innovation

Objet : Extension sur le campus CNRS à Strasbourg pour des études sur animaux

Un article de presse datant du 8 mai 2016 (DNA) ayant pour titre « Un DEPE dopé » fait mention d’une extension sur le campus CNRS à Strasbourg concernant le Département d’écologie, physiologie et éthologie (DEPE) afin d’étudier l’animal de son échelle cellulaire jusqu’à son comportement.
L’extension récente aura un coût de 2,5 millions d’euros et il est fait mention d’une extension qui permet de greffer une nouvelle animalerie aux locaux déjà existants pour mener des expériences sur des animaux abrités dans des « chambres » particulières.

De plus, nous savons que les hamsters d’Alsace, les manchots, les tortues, les mésanges mais aussi les corbeaux freux, les macaques ou les souris rayées d’Afrique du Sud sont quelques exemples de la diversité des modèles animaux étudiés au sein du DEPE.

Pour cet agrandissement, les trois grandes collectivités locales (Région, Bas-Rhin et Eurométropole) auraient apporté environ 300000€ chacune. Le reste étant apporté par le CNRS et le Feder.

A ce titre, nous voudrions savoir :

-          Le Conseil Régional est-il au courant de l’octroi d’une de ses subventions au DEPE dans le but de faire de l’expérimentation animale ? Dans l’affirmative, quelle raison le Conseil Régional peut-il fournir pour l’octroi d’une telle subvention allant pourtant à l’encontre de la directive 2010/63/UE et la nécessité d’une réduction de la recherche sur les animaux ?

-          Le Conseil Régional peut-il nous fournir le montant exact de sa subvention régionale ?

           

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire